Pinel 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actus » L’artisanat du bâtiment accélère au 2T mais craint la fin 2018

L’artisanat du bâtiment accélère au 2T mais craint la fin 2018

D     H 0:0     C 0 messages


agrandir

L’artisanat du bâtiment accélère au 2T mais craint la fin 2018

Entre avril et juin, l’activité du secteur a progressé de 3,5% par rapport à la même périodede 2017, selon les chiffres trimestriels donnés par la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment , qui regroupe plus de 400.000 entreprises de moins de 20 salariés.

C’est non seulement le 10e trimestre consécutif de hausse d’activité pour les artisans du bâtiment, mais aussi une accélération par rapport au début d’année : au premier trimestre, l’activité n’avait progressé que de 2,5%.

"Bien que notre activité ait augmenté, nous devons faire preuve de la plus grande vigilance", a nuancé Patrick Liébus, président de la Capebcité dans le communiqué, mettant en garde sur "une fin d’année moins dynamique".

La hausse de l’activité est en effet essentiellement portée par la construction (+6,5%) - par contraste avec l’entretien (+1%) - au moment où le marché du logement neuf commence à donner des signes d’essoufflement.

A ce titre, la Capeb s’inquiète d’un recul de plusieurs indicateurs avancés : les carnets de commande donnent une visibilité de moins en moins grande et, surtout, les autorisations reculent dans les logements individuels.

L’organisation y voit en partie une conséquence de la décision du gouvernement de rétrécir le périmètre d’application de plusieurs aides fiscales d’accession à la propriété : prêt à taux zéro (PTZ) et dispositif Pinel.

"Des mesures incohérentes et contre-productives planent systématiquement au-dessus de nos têtes", tonne M. Liébus, évoquant plus généralement d’autres sujets comme celui de la TVA réduite pour les travaux de rénovation énergétique.

Plusieurs rumeurs de presse évoquent depuis le printemps une suppression des taux réduits de TVA, qui s’appliquent aussi à la restauration. Selonun document cité en début de semaine par le Figaro, ces dispositifs sont l’une des principales cibles du Comité action publique 2022 (Cap 22), mandaté par l’exécutif pour réfléchir à la réduction de la dépense publique.

Bercy "mène une revue des aides budgétaires et fiscales aux entreprises afin d’évaluer leur efficience économique au regard du coût qu’elles représentent au regard des finances publiques", s’est contentée de répondre jeudi Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’Etat à l’Economie, interrogée au Sénat sur une éventuelle suppression de la TVA réduite dans le bâtiment.

Rechercher

Offre spéciale : 1.500€ offerts !

Simulation Pinel personnalisée